Sur scène

Terrien


Tout commence et finit sur un territoire d’enfance : bac à sable, livres d’images, aires de jeux. Pas loin plane l’ombre de Dionysos, ce Dieu malicieux, cruel et joueur. Sur le fil, entre autobiographie et fiction, Yannick Jaulin/Terrien sillonne cette enfance où il rêve de sauver le monde. Sur sa route, il y a Camille l’arpenteur de territoires, Angèle qui raconte, Moïse le repère, Claudine la victime et le Dieu Bouc découpé en morceaux. Avec eux, Jaulin/Terrien quitte l’enfance et chemine sur ces territoires qui nous façonnent. Territoires géographiques, territoires affectifs mais aussi territoires métaphysiques, croyances et aveuglements. Grandir, c’est chercher sa place dans le monde, apprendre à se cogner aux barrières et aux frontières, faire des faux-pas, tenter de s’en remettre, chercher encore, en qui, en quoi croire… Avec Jaulin/Terrien, il y a surtout Bobby, le compagnon de route, double salvateur et naïf, optimiste incurable qui vit, meurt souvent et ne parle que patois. Le patois justement : dans la langue maternelle de Jaulin/Terrien, le « i » signifie « je » ou « nous » et pendant longtemps, il ne sait pas bien faire la différence. 
Peut-être que le spectacle se situe là, dans ces allers-retours entre les territoires intimes et les mondes du dehors.

Création le 13 mars 2007 au Moulin du Roc à Niort


Coproduction avec Le Beau Monde? Compagnie Yannick Jaulin ; Théâtre National de Chaillot ; MC2, Maison de la Culture de Grenoble ; l’Espace Malraux, Scène Nationale de Chambéry et de la Savoie ; le Moulin du Roc, Scène Nationale de Niort.
Avec le soutien de la Scène Nationale de Sète. 
En partenariat avec Astérios Spectacles. 
Crédits photos Nicolas Joubard


Retrouvez le DVD et le livre du spectacle sur le magasinage