Sur scène

Merlicoquet et autres contes de randonnée

Passionné par le rapport musique et parole depuis toujours, tous mes contes sont puisés dans la tradition orale et réécrits comme de petites comédies musicales. Je crois d’ailleurs que les contes ont plus à faire avec le chanté qu’avec le parlé et ce qui reste d’un conte quand tout a été oublié c’est la ritournelle, la mélodie qui a bercé une enfance et parfois une vie. C’est mon troisième album de contes enregistrés toujours avec des musiciens, toujours avec des enfants pour chanter les ritournelles. Ici, c’est la chorale du conservatoire de la Roche-Sur-Yon, emmenée par Dominique Perrin… Cet album est d’ailleurs un vrai duo musique et voix avec Camille Rocailleux, mon complice depuis près de dix ans.
Pendant les tournées du spectacle 
Menteur nous avons commencé à improviser autour de contes et très vite, nous avons eu cette envie impérieuse de faire cet album. Nous l’avons réalisé à la cave, les prises de voix en une fois. C’était très imparfait mais drôlement bien. Après avoir constaté que les prises de son ultérieures, même plus fluides, n’avaient pas cette grâce, nous avons repris l’enregistrement imparfait repensant à cette phrase de Jean Cocteau : soit on soigne trop son ouvrage, soit on ne le soigne pas assez, rarement on trouve l’entre deux qui boite avec grâce. 

Spectacle ébauché à Moirans en Montagne lors du Festival jeunesse, puis à Pougne-Hérisson durant le Festival du Nombril 2008. Il prend corps à l'occasion de la sortie de l'album : Merlicoquet et autres contes de randonnée, chez Didier Jeunesse.


Production Le Beau Monde ? Compagnie Yannick Jaulin


Retrouvez les contes de Merlicoquet en CD sur le magasinage