En tournée

Les Oisives


Sur une idée originale de Yannick Jaulin

L’une est une oisive naturelle, mais ne l’assume pas pleinement… sous le regard des autres.
L'autre voudrait l’être mais, empêtrée dans son héritage laborieux, en est pour l’instant incapable.
Pour elles, l’oisiveté est un enjeu majeur dans ce monde où l’emploi est en voie de disparition, et où nos dirigeants devraient anticiper activement la fin du labeur de masse...
Partant de leur histoire, elles conférencent, devisent, se divisent, jouent, goisent et dégoisent sur cette oisiveté si naturelle chez les peuples premiers, si aristocratique chez les élites de « l’ancien régime », si méprisable dans le monde « moderne » ; cet otium, ce temps nécessaire au retour à soi qui n’est ni la paresse, ni la fainéantise, mais bien un moyen de réapprendre l’inutile apparent comme art de vivre.
Il a fallu des siècles pour formater le cerveau des hommes et les convaincre que l’oisiveté est la mère de tous les vices. Il faudra sans doute quelques dizaines d’années avant que l’otium ne devienne la voie royale pour retrouver notre humanité.
Elles sont des pionnières et transportent cette nécessité, cette urgence à travers ce qui est à la fois une conférence, une expérience d’oisiveté, une confrontation de deux visions du monde.
Car elles ne sont pas au bout de leur quête.
Pourtant, c'est bien « quand on fait rin que l'on voit des affaires que les autres ne voient pas ».

Création le 3 octobre 2016 à la Scène Nationale d'Aubusson


Production Le Beau Monde ? Compagnie Yannick Jaulin
Coproduction Scène Nationale d’Aubusson ; Scènes de Territoire - Agglomération du Bocage Bressuirais
En partenariat avec les Etablissements Rondinaud
Avec le soutien du Nombril du Monde / Pougne-Hérisson ; CPPC - Théâtre de L’Aire Libre / Saint Jacques de la Lande
Crédits photos : A Films Reaction ; Philippe Laurençon
Spectacle en tournée oisive (3 dates/semaine) à l’automne 2017.

Voir les dates