Sur scène

Contes japonais de Pougne-Hérisson


« J’avais très envie d’inviter Yannick Jaulin, le plus fantasque des conteurs français, acteur du patrimoine, la mémoire des mémoires, le drôle du sourire, le raccommodeur de tristesse, l’inventeur des énormes petites choses. Depuis toujours fasciné par le son boisé du shakuachi et par la violence harmonieuse du koto, le souvenir de mes voyages au Japon est venu me rappeler la poésie intense de la musique traditionnelle nippone ». Hervé Niquet.

Au IXe siècle, une troupe de Japonais a remonté l’Arcis, modeste fleuve qui longe les mines de Pougne-Hérisson. Ils venaient du Sud du Japon et parlaient de leur montagne sacrée : le mont Misen. On sait peu de choses de leur séjour, juste qu’ils ont semé dans la Gâtine poitevine des contes qui ont germé sur l’île de Hitsukushima, dans la mer intérieure du Japon. La tradition orale en a conservé des traces.
Conteur et collecteur, Yannick Jaulin a réuni quelques-uns de ces récits « métissés ». Il les narre pour la première fois, accompagné par la flûte en bambou (shakuachi) de Rei Jin et par la harpe aux cordes en soie (koto) de Sachiko Yoshihara, venus tout spécialement de Tokyo à l’occasion du Festival.

Création le 7 juillet 2015 au Festival de l'Abbaye de Saint-Riquier